«Japon en silence»

 

 

Juin 2016

 

 

La réalisation de cette série correspond à un besoin de recueillement que j’ai ressenti lors d’une période très intense de ma vie. Mon itinéraire en terre nipponne comprenait une multitude de petits villages mais aussi les grandes villes comme Tokyo, Kyoto et Osaka. 

Tout le long du voyage le silence était de mise. Je ne cherchais que très occasionnellement à aller vers les autres. J’ai essayé de me positionner en observateur curieux et respectueux. 

Volontairement, je n’ai laissé la place à aucune spontanéité lors des prises de vue. Cela a donné lieu à des images très travaillées, presque académiques. L’utilisation d’un moyen format argentique avec une optique manuelle a accentué l’effet pictural que je souhaitais donner à ces photographies. 

J’ai quitté le Japon avec davantage de questions que j’en avais avant cette expérience de voyage solitaire. Mes interrogations concernent surtout la société japonaise dont l’organisation et le fonctionnement dépassent l’entendement d’un visiteur occidental. Et comme étrange égal souvent attirant, cette question fera certainement l’objet d’un prochain projet photographique, en totale immersion cette-fois ci.